Loading color scheme

Service social

Accueillir et apporter une aide à toute personne relevant du Régime général et des Exploitants agricoles confrontée à des difficultés liées à son état de santé.

Avec son réseau de partenaires, le Service social participe à l’élaboration et à la mise en œuvre de réponses sociales adaptées aux besoins des assurés.

3 domaines d’intervention

Accès aux soins des personnes en situation précaire

Le Service social contribue au développement des conditions nécessaires à la santé, en faveur des personnes en situation de précarité ayant un problème d’accès aux soins, notamment :

  • les assurés sociaux bénéficiaires de la CMU, CMUC ou de l’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé,
  • les personnes bénéficiant des minima sociaux ou de revenus faibles et irréguliers,
  • les jeunes de 16 à 25 ans, non scolarisés, bénéficiaires (ou susceptibles de l’être) des dispositifs d’insertion

 Dans un objectif de préserver ou retrouver les conditions nécessaires à la santé.

Prévention de la désinsertion professionnelle

Le Service social participe à la prévention de la désinsertion professionnelle en favorisant le maintien dans l’emploi et si nécessaire le retour à l’emploi, pour les personnes en arrêt de travail et/ou déclarées inaptes à leur poste de travail. Il poursuit 2 objectifs :

  • aider les personnes à se maintenir dans leur poste, leur emploi ou leur entreprise,
  • élaborer, le cas échéant, un autre projet professionnel pour accéder à un emploi adapté.

Préservation de l’autonomie et accompagnement de la sortie d’hospitalisation

Le Service social concourt à la préservation de l’autonomie des personnes malades, handicapées ou âgées et à l’aménagement de leurs conditions de vie. Il intervient notamment auprès :

  • des personnes dont l’altération grave de l’état de santé entraîne une réduction de l’autonomie, prioritairement lors de la sortie d’hospitalisation,
  • des aidants proches qui participent au maintien à domicile de ces personnes.

2 objectifs sont poursuivis

  • construire un projet de vie à domicile ou dans un autre lieu de vie adapté
  • permettre aux aidants de mieux assumer leur rôle et de conserver un équilibre de vie.