Loading color scheme

Cancérogènes Mutagènes toxiques pour la Reproduction

Les produits chimiques (substances seules ou en mélange) peuvent présenter divers effets nocifs pour la santé humaine. Certaines substances sont particulièrement préoccupantes et font l'objet d'un classement dans une catégorie dite « CMR ».

Qu’est-ce que c’est ?

Les produits chimiques (substances seules ou en mélange) peuvent présenter divers effets nocifs pour la santé humaine. Certaines substances sont particulièrement préoccupantes et font l'objet d'un classement dans une catégorie dite « CMR ».

Au sens de l'article R 4411-6 du code du travail, sont considérées comme agents CMR toutes substances ou toutes préparations :

  • Cancérogènes (C) : substances et mélanges qui, par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée, peuvent provoquer un cancer ou en augmenter la fréquence

   et/ou

  • Mutagènes (M) : substances et mélanges qui, par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée, peuvent produire des défauts génétiques héréditaires ou en augmenter la fréquence

   et/ou

  • Toxiques pour la reproduction (R) : substances et mélanges qui, par inhalation, ingestion ou pénétration cutanée, peuvent produire ou augmenter la fréquence d'effets nocifs non héréditaires dans la progéniture ou porter atteinte aux fonctions ou capacités reproductives.

Pourquoi s'en préoccuper ?

Les résultats de l’enquête du Ministère du travail indiquent que 4,8 millions de tonnes d’agents chimiques CMR ont été consommés en France en 2005. Pour 10 agents chimiques CMR, la consommation est supérieure à 100 000 tonnes/an alors que pour 168 CMR la consommation était très faible ou nulle. Les industries pharmaceutiques et chimiques sont les principaux consommateurs primaires d’agents chimiques CMR même s’ils sont aussi largement utilisés dans un grand nombre de secteurs d’activité en raison de leur présence dans des formulations de produits industriels.

Nos objectifs 2014-2017

Accompagner les entreprises dans la maîtrise du risque d’exposition des salariés aux agents CMR dans 4 secteurs d’activité :

  • perchloroéthylène dans les pressings,
  • émissions de moteurs diesel dans les centres de contrôle technique de véhicules
  • fumées de soudage dans les activités de chaudronnerie.