Loading color scheme

Assistance médicale à la procréation : une mesure dérogatoire pour les femmes de 43 ans

Depuis le 11 mai 2020, les activités d’assistance médicale à la procréation (AMP) reprennent progressivement, dans des conditions sanitaires visant à limiter la propagation du Covid-19. Dans ce contexte inédit, les femmes ayant atteint l’âge de 43 ans au cours de l’année civile 2020 peuvent, de manière exceptionnelle, bénéficier de la prise en charge à 100 % par l’assurance maladie obligatoire des actes d’AMP, avec dispense d’avance de frais. À noter que cette prise en charge est conditionnée par les 2 mesures suivantes :

  • un accord préalable des équipes médicales des centres d’AMP agréés qui évaluent au cas par cas (comme elles le font habituellement) ;
  • une vérification de la balance bénéfice-risque liée à l’âge de la patiente.

    Cet assouplissement des conditions de prise en charge couvre les actes réalisés jusqu’au 31 décembre 2020. Il a été mis en place pour limiter la perte de chances liée à l’éventuelle suspension des protocoles d’AMP durant le confinement pour les femmes approchant de l’âge limite de prise en charge à 100 % de ces frais de santé (c’est-à-dire 42 ans révolus).